expérience utilisateur big data

Expérience utilisateur et Big Data

Qu’est-ce que le Big Data?

Aujourd’hui, la quantité de données présentes sur internet fait qu’il est de plus en plus compliqué de les exploiter de manière objective, du moins avec les outils classiques de gestion. Ce que l’on appelle Big Data correspond à ce nouveau domaine technologique.

Largement évoqué depuis quelques années, on peut se demander en quoi cela consiste véritablement et surtout comment il est possible d’exploiter ce volume de données exponentiel. Le Big Data regroupe un ensemble d’outils qui répondent au volume des données à traiter, à la collecte, au partage et l’exploitation de ces données en temps réel et aussi la variété des données provenant de sources multiples (textes, vidéos, réseaux sociaux, images,…).

La plupart des entreprises en B2B ne consacrent pas suffisamment de temps et d’énergie à tenter de comprendre ce que leur clients/prospects souhaitent accomplir (objectifs et résultats qu’ils souhaitent atteindre). Cette compréhension est essentielle, puisqu’elle est la condition sine qua none d’une expérience utilisateur efficace, utile et exploitable.

L’analytique pour améliorer et exploiter les perspectives de l’engagement client

Un des plus importants leviers du Big Data repose sur ce que vous pouvez mettre en place pour réunir les données sur le schéma comportemental de vos clients, leurs tendances, leurs propensions et dans quelle mesure vous pouvez discerner ces perspectives pour organiser différemment votre création de Brand Content. A partir de leur interactions sur internet, leurs activités sur les réseaux sociaux et l’utilisation des applications inhérentes aux différents terminaux, vos prospects/clients laissent des traces de leurs passage sur le web.

Ces empreintes sont inestimables pour votre entreprise ; exploitez l’ensemble des points relatifs à l’engagement client (centres d’intérêts, passions, associations, affiliations,…).

Profitez-en pour réaménager la gestion du processus de décision client

L’ensemble de ces données vont vous fournir les jalons du processus du cycle de décision de votre cible. Profitez-en pour profiler, segmenter votre clientèle. Un meilleur ciblage vous permettra de faire l’acquisition d’utilisateur, et les faire réagir à des ressorts auxquels ils sont sensibles. En entretenant la diffusion d’un contenu adapté et probant qui va faire entrer vos prospects dans le tunnel de conversion, et plus précisément dans la phase de maturation.

Malgré la complexité de ce processus, il ne faut pas perdre de vue qu’on estime qu’il est dix fois plus cher d’acquérir un nouveau client que de retenir un client existant. En identifiant les clients potentiellement enclin à la défection ou au départ, vous pourrez prendre les mesures correctives suffisamment tôt dans le processus d’engagement pour les en empêcher. Si vous ne le faites pas, cela risque d’inverser la tendance, dans le sens où les ressources que vous aurez investies à profiler, segmenter, cibler et acquérir auront été vaines.

Comment votre société va-t-elle exploiter ces perspectives sur vos clients pour optimiser toutes les étapes du processus de décision ? Vous devez apprendre à détecter et à agir sur chaque point de contact avec votre client, que ce soit sur les réseaux sociaux, les applications mobiles ou les interactions humaines (via votre force de vente). Cet empirisme sera un moyen d’en apprendre plus sur vos clients à savoir sur les messages et les offres auxquels ils sont sensibles ou non ; cela affecte également la qualité, la pertinence de l’engagement client et la rentabilité à long terme pour votre entreprise.

Vers une nouvelle expérience utilisateur

Le Big Data va favoriser une nouvelle expérience utilisateur ; à partir de l’analytique, vous pourrez facilement adapter l’ensemble de vos interfaces client en conséquence, qu’il s’agisse de vos moyens de communication à destination de votre cible, ou bien des produits / services que vous proposez. Les entreprises B2B proposant des offres sur mesures seront d’autant plus gagnantes du fait qu’elles pourront à la fois tirer parti des attentes des acheteurs et des utilisateurs finaux.

Tout ce qui touche à l’expérience utilisateur et à l’ergonomie est un métier à part entière, on ne peut pas s’improviser ergonome. Je vous conseille de vous entourer de professionnels qui pourront vous épauler. Si vous disposer des bonnes données issues du Big Data, vous leur simplifierez la tâche.

print

0 réponses

Répondre

Se joindre à la discussion ?
Vous êtes libre de contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *