gamification btob

Gamification, les utilisations possibles dans le domaine du B2B

La gamification transfère des mécanismes issus des jeux vidéo et les entreprises en ont profité pour les « détourner » de leur usages initiaux vers des applications ludiques à but éducatif ou commercial. Dans les deux cas, la gamification utilise cet aspect ludique pour faire passer des messages sur la base de challenges, missions, récompenses, etc…

L’objectif est de savoir comment les entreprises B2B peuvent détecter une opportunité pour intégrer la gamification dans leur stratégie de communication.

La différence entre le Serious Game et l’Advergame

Au prime abord, il s’agit de deux approches similaires dans la mesure où toutes les deux se servent de la gamification. Mais en y regardant de plus près, le serious game nécessite impérativement un scénario pédagogique destiné à délivrer un savoir.

A contrario, l’advergame sert des intérêts plus commerciaux et invite la cible au divertissement, de manière similaire à un jeux vidéo, tout en faisant passer un message qui va inviter l’utilisateur à prescrire le produit ou le service auprès de son service achats.

Cas d’utilisation de la gamification

Dans cet article, nous allons nous focaliser sur l’advergame. Ainsi ce genre de gamification peut trouver sa place dans pas mal de domaines dans le but de répondre à différents type de communication.

Communication externe

  • Objectif d’image : Concrètement, la mise en place d’un Advergame permet de faire vivre votre marque en vous différenciant de votre concurrence. Vous allez pouvoir capitaliser sur votre image et faire en sorte de la rendre plus attractive. Vous proposerez une expérience utilisateur originale et inattendue ; vous pourrez donc conférer à votre image de marque un caractère différent : innovation, créativité, et j’en passe…
  • Objectif de visibilité : La viralité que vous serez en mesure d’engendrer en propulsant cette application, vous donnera un plus grande visibilité. Le must est de l’accompagner d’une stratégie buzz marketing en articulant à la fois du storytelling et du transmedia par exemple.
  • Objectif de notoriété : Votre cible va enfin parler de vous et se réunira au travers de communauté. Quoi de mieux que laissez des ambassadeurs de votre marque mettre en place votre community management ? Vous pourrez bien évidement apporter du contenu supplémentaire afin de « nourrir » vos leads….

Communication interne

Lié la plupart du temps à un accompagnement au changement, un dispositif utilisant la gamification peut s’avérer utile, dans le sens où la participation de vos salariés va refléter une implication et une adhésion au projet d’entreprise. Bien évidement, il ne s’agit pas de tout miser sur ce moyen, mais de le considérer plutôt en tant qu’appui à la politique mise en place.

Dans tous les cas, mettre en place de l’advergame nécessite au préalable de s’interroger correctement sur ses tenants et les aboutissants, tout comme cela est le cas pour tout moyen opérationnel.

Détecter des possibilités de gamification dans votre communication

Pas mal d’entreprises, plutôt B2C, ont décidé d’intégrer la gamification dans leur stratégie de communication. La frontière entre leur cible et le grand public est mince et cela les avantage pour la mise en place de ce genre de dispositifs.

En B2B, la tâche est bien moins aisée ; les publics d’acheteurs professionnels ne se prêtent pas en général à jouer à des advergames dans leur bureaux… C’est la raison pour laquelle, il vaut mieux cibler les prescripteurs des acheteurs (futurs potentiels utilisateurs) en installant une viralité qui va créer un engouement. Ainsi les acheteurs pourront avoir plusieurs fois la même recommandation, et s’intéresseront par la suite de plus près à votre service / produit.

Rendez-vous dans deux semaines pour une étude de cas sur la gamification faite par une entreprise B2B !

print

0 réponses

Répondre

Se joindre à la discussion ?
Vous êtes libre de contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *