storytelling btob

Le Storytelling, racontez des histoires à votre cible…

Une histoire vaut toujours mieux qu’un long discours

Pour définir clairement le storytelling, nous pouvons dire qu’il s’agit de l’art de transmettre en racontant une histoire. Cette technique est bien connue et exploitée par le B2C, pour toucher le grand public et susciter son émotion. Le B2B est en revanche frileux pour y recourir ; les acheteurs identifiés dans ce secteurs ont été considérés longtemps comme des êtres rationnels, démuni de la capacité à avoir des émotions, et cela tend depuis peu à s’estomper. Considérez les dans leur globalité. Votre marque va pouvoir prendre tout son statut, jouant sur une combinaison d’éléments tangibles et intangibles. Le storytelling permet de s’adresser non seulement à la dimension professionnelle, mais aussi à l’ensemble de la personne derrière la fonction.

La théorie vs. la pratique du storytelling

Dans le storytelling de la marque B2B, le rôle du héros est confié à l’utilisateur de la marque et la marque endosse le rôle de l’adjuvant et démontre sa mission au service du client.

storytelling-01

Votre storytelling doit être raccord avec son environnement

Les réseaux sociaux, comme vous le savez, invitent au zapping : tout change sauf le changement. Ne vous en tenez pas à faire un storytelling statique, adaptez-le, déclinez-le, et faîtes surtout participer le héros de l’histoire : votre client. N’ayez pas peur de lui laisser jouer son rôle, et le plus important, jouez votre rôle d’adjuvant… Vous êtes l’aide qui se présente à lui et qui va lui permettre de démêler sa problématique. Souvenez-vous que sa réussite est la votre, mais ne le dite pas, cela tombe déjà sous le sens. C’est avant tout la réussite du client, c’est lui le héro, c’est sa quête, c’est son histoire.

Pensez plutôt à un de vos films préféré, si le film est bon, vous ne vous souviendrez pas seulement du protagoniste. Pensez que sans adjuvant, il n’y a pas d’histoire, juste un héro qui essai de se dépatouiller tout seul de son problème… Est-il donc un héro de fait dans ce cas précis? Votre importance ne sera pas gommée pour autant, au contraire!

Sources

print
0 réponses

Répondre

Se joindre à la discussion ?
Vous êtes libre de contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *