objets connectés btob

Les utilisations possibles des objets connectés dans le B2B

Après avoir transformer les usages et les attentes des utilisateurs en B2B, internet entre dans une nouvelle ère : celle de transformer la perception des informations. Selon Gartner, le marché des objets connectés est en plein essor et devrait croître de 40% chaque année ; il faut s’attendre à la présence de plus de 20 milliards d’objets connectés d’ici 2020.

Bien adoptés dans la sphère du B2C, les entreprises B2B restent réticentes à l’adoption d’objets connectés pour un usage professionnel. Les freins actuels concernent la sécurisation des données transitant d’un objet à un autre, mais aussi la complexité pour les entreprises B2B à imaginer la véritable utilité de ces dispositifs, assimilés aujourd’hui à des gadgets, pouvant desservir votre image de marque.

Or, il est temps de lever ces obstacles à l’utilisation des objets connectés, ne serait-ce que pour éviter du retard. Ils peuvent faire partie de vos alliés, que ce soit pour booster votre activité, ou contribuer à la motivation de vos salariés.

Les objets connectés : vecteur de croissance de votre activité

Que ce soit dans la vente de prestations ou de produits, vous avez la possibilité de réaliser des ventes additionnelles en proposant une extension de service utilisant des objets connectés, et ainsi développer de nouveau canaux de ventes. En dehors de l’activité purement commerciale, vous pouvez également envisager d’utiliser ce types de dispositifs dans des salons professionnels, faisant ainsi la promotion du caractère innovant de votre marque.

L’utilisation des objets connectés peut également vous servir à réduire vos coût de fonctionnement (maintenance, déplacement, supports clients, etc…) tout en fidélisant votre clientèle (offrir des produits et/ou services personnalisés, connaître les véritables usages de vos clients, établir un contact direct avec eux,etc…).

Cas concret : Michelin lance le pneu connecté

L’entreprise Michelin vient de lancer une offre à destination des transporteurs qui consiste à améliorer l’efficacité de la maintenance sur les pneus des poids lourds. Le but de cette opération est de privilégier la maintenance préventive plutôt que curative, que recherchent les sociétés de transport pour l’entretien de leur flotte de véhicules.

En équipant les pneumatiques, quelque en soit la marque, d’un « patch » comprenant une puce RFID, relié à une application, cela permet aux entreprises de collecter des informations sur l’état du parc de véhicules (pression, profondeur des sculptures de la bande de roulement, aspect) et systématiser les contrôles.

Les objets connectés : moderniser votre management

L’Internet des Objets, appelé IoT (Internet Of Things), a modifié dans la sphère privée, le management de soi. Que ce soit au travers de montres connectées capables de posséder toutes les fonctionnalités d’un smartphone ou même d’analyse votre sommeil ou vos efforts physiques. Vos salariés, sont à la fois des professionnels et des consommateurs de ce types d’appareils.

Les objets connectés peuvent donc être un tremplin pour améliorer votre management, voire de le repenser. Vos salariés peuvent être vos meilleurs prescripteurs et c’est peut-être aussi l’occasion de remettre l’humain au centre de votre organisation.

On retrouve ainsi, des objets connectés, tels des casques de chantier ou encore des lunettes pour les métiers du transport. Dans le domaine de la santé les experts réfléchissent à des bracelets connectés permettant de mesurer les comportements à risques en vue de réduire les frais de santé des s

print

0 réponses

Répondre

Se joindre à la discussion ?
Vous êtes libre de contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *