ligne stratégique digitale

Mettre en place une ligne stratégique digitale

Pourquoi adopter le digital ?

Lorsqu’une stratégie de communication a été mise en place et, bien entendu, est entretenue au fil des années par le renouvellement du plan de communication, il n’est pas nécessairement évident de mettre en place une ligne stratégique digitale. En effet, on peut se demander comment dans quel sens prendre cette problématique. La sphère du digital et ce qu’elle peut offrir ne doit pas être considérée comme étant un élément de plus que l’on ajoute dans une stratégie de communication, mais elle doit y être intégrée à la racine de la stratégie globale.

Insérer le digital dans une structure ne se fait ni à la légère, ni par effet de mode. Il faut la considérer comme une réponse aux besoins de votre cible. Si vous pensez que votre cible a besoin de vos produits et de vos services, pourquoi n’aurait elle pas besoin que l’on adopte son comportement? C’est une manière de lui faire entendre que nous la comprenons.

1. Faire l’état des lieux de vos forces

Comme j’ai pu le préconiser au travers de l’article : « Comprendre le mécanisme stratégique », il est indispensable que vous fassiez le tour de l’ensemble de vos forces et tout ce qui est potentiellement transposable en digital. Vous vous apercevrez rapidement que tout ce qui a coutume d’être « caché » (vos locaux, vos employés, vos actions de communication interne,…) peuvent être montré dorénavant à votre cible au travers d’un blog par exemple (voire par le biais de votre page d’entreprise sur les réseaux sociaux), ce qui aura le mérite de les captiver. De cette manière vous allez pouvoir accroitre l’e-reputation de votre société.

2. Fabriquer du contenu

Compte tenu de que nous venons de dire, la création de contenu tombe bien évidement sous le sens. Plus vos salariés seront dans un climat et une ambiance conviviale, plus ils serons en confiance, plus grandes seront les chances qu’ils deviennent les ambassadeurs de votre entreprise. C’est eux aussi qui créeront du contenu sur votre marque. Faîte cependant attention si le climat au sein de votre société laisse à désirer ; contrairement aux ambassadeurs qui exposent avec fierté leur appartenance à votre structure, les libre-parleurs risquent quant à eux à être nuisibles…

Les employés ne seront pas les seuls à créer leur contenus… vos clients en feront de même. Veillez donc à votre e-réputation et envisager que quelqu’un habitué à gérer les communautés, tel un Community Manager, vous viennent en aide.

Votre service marketing et communication sera en charge quant à lui de la partie communication institutionnelle et promotionnelle. Je vous conseille de vous assurer qu’ils soient à niveau en terme de référencement pour publier des contenus qui seront pris en considération par les moteurs de recherche.

3. Faire vivre ce contenu au travers d’une histoire

Lors de vos recherches, vous avez pu certainement croiser le terme « storytelling », soit l’art de raconter des histoires. De quoi s’agit-il au juste? De moins en moins sensibles aux discours publicitaires conventionnels, vos clients et prospects ont besoin de se projeter quant à la valeur ajoutée que propose votre société : captez leur attention et suscitez leurs émotions. Le storytelling a le mérite d’être bien plus subtile dans le sens où votre message qui va soutenir vos arguments commerciaux n’est pas explicitement énoncé par l’histoire. C’est vos auditeurs qui les interpréteront.

4. Pouvoir mesurer l’impact de votre stratégie digitale

A l’aide de l’ensemble des outils mis à disposition, essentiellement ceux de Google, vous avez la possibilité de mesurer le trafic sur vos pages. Il s’agit d’outils de tracking vous permettant de connaître le nombre de visites, le temps moyen passé sur vos pages, la géolocalisation de vos visiteurs, etc… Cela vous permet de mesurer efficacement non pas le retour sur investissement, mais le retour sur engagement (fidélisation), qui est aujourd’hui d’une importance cruciale.

print

0 réponses

Répondre

Se joindre à la discussion ?
Vous êtes libre de contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *